• -Chindogu : le mélangeur de café

    Il était évident que ce magnifique objet soit créé en raison des difficultés spychiques de l'humain à devoir tourner son café avec, comme le disent les simples d'esprit: "la tête dans le cul". Ces pauvres créatures devaient à la fois établir un effort plus qu’héroïque pour se réveiller, mais aussi manger leur nourriture durement chassée.

    Utiliser son bras pour touiller leur mixture relevait de la folie, quand on pense à toutes les connexions qui doivent s'établir entre le cerveau gauche et droit (à la manière d'une barrette de RAM d'un PC Windows XP au démarrage) cela est impossible pour cette pauvre bête aux compétences limitées le mâtin.... Afin de venir en aide aux humain devant ce problème capital et vital...... nous, designer, avons eu la mission, donnée par le grand chef, de créer un outil capable de tourner la cuillère à café sans forcer leur activité mentale en plein réveil.

     

    Chindogu : le mélangeur de café

     
    Un homme, tel il est normalement, possède deux bras. Lors du"ptit dej" comme ils le citent de temps en temps, il ne se sert que d'un seul bras pour manger, l'autre pendouillant allégrement du à un manque conséquent d'activité nerveuse et musculaire au réveil. 
    L'autre bras doit donc tenir la cuillère, cet ustensile permettant de mélanger la matière liquide . Mais ce bras là a lui aussi quelques difficultés à s'animer rapidement. Il faut donc réduire au maximum l'effort engagé dans l'action de mélanger.  
     

    Chindogu : le mélangeur de café

     
    Une fois l'anatomie de l'homme comprise, nous avons établis plusieurs processus de création en commençant bien évidement à dessiner. Il n'y a rien d'intéressant à dire sur cette partie....alors imaginez à quoi on pourrait avoir affaire....alors, on trouve ?
     

    Chindogu : le mélangeur de café

     
    L'inspiration est venue petit à petit, des éléments jusque là inconnus sont apparus devant nos yeux pour nous faciliter le travail. Il s'agit d'éléments " K'nex".
     

    Chindogu : le mélangeur de café

     
    un autre objet servant à pendre la fourrure des humains nous a été très utile pour permettre de remplacer la patte de l'humain .
     
     

    Chindogu : le mélangeur de café

     
     Il fallait évidement que l'humain puisse tenir confortablement le dispositif. Des poignées en mousse ont donc été conçues et testées sur cobayes pendant 3H.
     

    Chindogu : le mélangeur de café

     

    La poignée a été fixée à un moteur rotatif qui replacerait l'action de touillage manuel habituelle. Il s'agit aussi d'un moteur "K'nex". 

     

    Chindogu : le mélangeur de café

     

     Nous avons ensuite réunis les différents éléments cités précédemment, ainsi que la fameuse cuillère, afin de monter cet étrange mais fascinant objet révolutionnaire.

     

    Chindogu : le mélangeur de café

     

    Voici enfin la "machine" montée avec soins. L'interrupteur du moteur a été fixé à un brassard pour que le dispositif puisse tenir sur un seul bras. 

     

    Chindogu : le mélangeur de café

     

    En conclusion, rien de tel qu'un magnifique bijoux de technologie pour réjouir les humains le matin.

     

    Par Gwenael HERVE


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :